AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La faune nouvelle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Messages : 36
Expérience : 25
Date d'inscription : 28/03/2014
Nom de l'avatar : Tout le monde et personne
Présence : Présent
Localisation : Partout

Feuille de personnage
Liens:
Doubles comptes:
MessageSujet: La faune nouvelle   Sam 9 Mai - 17:09


Nouveaux animaux

Evolution et manipulation génétique

Quelques espèces pour le plaisir...:
 


L'évolution.


C'est naturel, c'est la survie. Chaque espèce, chaque être vivant a dû changer et s'habituer aux nouveaux environnements dans lesquels ils devaient vivre. Ainsi, dans la nature ou du moins à l'état sauvage, vous ne croiserez plus des bêtes comme on en avait encore l'habitude il y avait deux cents ans.
Dans la savane aride d'Amazonie par exemple, vous trouverez plus facilement le baboukari, le caracoureur, le cuirasson ou encore le dragon de salant.


Ceci dit, suite à la troisième Guerre Mondiale, la population animal sauvage a considérablement diminué. On ne les croise plus que dans les grands espaces protégés, comme sur les deux amériques. Alors ne craignez rien, vous pourrez vous balader de partout en Neokosmo. Du moins... Il s'avère que beaucoup d'espèces sont encore inconnues, et tapies dans l'ombre de vos pas. La tortunosaure: la torture géante, et le suceur-sauteur cette évolution de la chauve-souris sont les plus rares à croiser.

Il n'y a qu'un endroit où les humains ne se sont pas encore risqués à visiter pour y découvrir la nouvelle faune : les fonds marins. Si quelques centaines d'années plus tôt c'était une lubie collective que de descendre des centaines de mètres sous la surface de l'eau, aujourd'hui, ils mesuraient d'abord les pertes humaines trop nombreuses. Mais... Peut-être qu'une équipe se fera finalement, afin de découvrir si les préhistoriques requins vivent toujours dans nos océans ?

D'autres photos ?:
 




Manipulation génétique.


Si les savants avides de savoir et de pouvoir manipulaient le cerveau... Il fallait bien se douter que les animaux en auraient fait les frais. Pour le meilleur, comme pour le pire. Il est donc pas si rare de croiser un mini renard à plusieurs queue au Japon, ou encore un chat immense en France. Seuls les plus riches peuvent acquérir une de ces rares bêtes échappées d'un laboratoire, ou alors sortant d'un élevage étrange. Le plus chanceux en trouveront un pauvre petit abandonné ou à l'article de la mort dans la poubelle d'un centre de recherche.

Chien ailé, lézard géant ressemblant à un dragon, tous les folklores et toutes les malheureuses bestioles sont passées tôt ou tard dans les griffes des chercheurs. Les élevages de ces animaux sont interdits, sauf avec une autorisation spéciale du CST, genre "pour permettre à ces espèces d'évoluer seules" disent-ils. Ils ne pensent pas forcément que ces animaux ne sont pas naturels, et peuvent donc causer de gros, gros dégâts.

Cependant, ces manipulations ont permis à la réserve du Kilimanjaro de faire perdurer quelques espèces qui existaient deux cents ans plus tôt. Du lion, à l'éléphant, en passant par la girafe ou encore la panthère. Sans oublier toutes les espèces aviaires et aquatique bien entendu.



Narja - Never Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://extra.forumactif.fr
 

La faune nouvelle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Petite nouvelle du Renard
» Le kidnapping comme nouvelle forme de déstabilisation
» NOUVELLE INTERVENTION MEURTRIERE DE LA MINUSTAH/FLASH
» Comment créer sa nouvelle équipe ?
» Bienvenue à notre nouvelle modératrice

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Extraordinary Special Agency :: Le laboratoire d'étude :: Hologramme informatif :: Contexte et Intrigues-