AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Départ imminent. [PV PNJ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Alpha du Cercle
Messages : 165
Expérience : 93
Date d'inscription : 29/03/2014
Nom de l'avatar : Evangéline (Negima)
Présence : Présente
Localisation : Territoire de l'Est, Vienne

Feuille de personnage
Liens:
Doubles comptes:
MessageSujet: Départ imminent. [PV PNJ]   Jeu 17 Juil - 11:35

Le retour à Tokyo avait été plus que chaotique. Elle était instable. Plus que d'habitude en tout cas. Une foule de sentiments se précipitaient en elle. Assise en boule sur son siège, elle pouvait bien passer du rire aux larmes en un fragment de seconde. Kamiko ne savait plus où elle en était. Elle sombrait de plus en plus dans la folie, et ça lui faisait peur. Est-ce qu'un jour elle perdrait complètement le contrôle de ses sentiments ? Et si elle devenait dangereuse ? Pourrait-elle tuer quelqu'un un jour dans un excès de colère ? Je devrais peut-être revoir ce psychiatre qui voulait me donner des médicaments... Ce doit être une bonne solution... Je n'ai pas envie de finir complètement sabraque... se disait-elle entre deux éclats de rire.

Tout le monde la regardait. Elle ressentait pitié, amusement, agacement. Elle avait juste envie de retourner dans son appartement, de s'y enfermer elle et ses goodies avec son chat. Elle repensait rapidement à cette journée du Tokyo Game Show, où elle avait rencontré cet homme étrange. Ah, l'être humain... Elle était mieux avec son chat. Oui, son chat. Il n'y avait qu'avec lui qu'elle se sentait mieux. Lui au moins faisait taire Kath. Kath... Est-elle la Katharina que j'ai vu dans mon rêve ? Cette petite fille polymorphe ? Elle essayait de se concentrer sur cette enfant aux boucles dorées. Son visage lui rappelait le sien, mais rajeuni de quelques années. A vrai dire, elle n'avait aucun souvenir de ce à quoi elle ressemblait avant ses 14ans. Elle n'avait aucune photo "souvenir". Rien. Mais certainement qu'elle devait ressembler à sa durant sa jeunesse... C'est alors qu'elle eut comme une révélation.

Si je suis capable de m'imaginer enfant, c'est que j'en ai un souvenir. C'est qu'il y a une chance que je découvre qui je suis ! S'écriait-elle soudainement au beau milieu du train.

Elle se mit à rire. Et à rire. Non seulement emportée par les émotions diverses de Kath mais aussi parce qu'elle avait espoir de découvrir qui elle était. Ce qu'elle était. Et surtout, d'où elle venait. Est-ce que cet Alexander était aussi le fruit de sa mémoire ? C'était possible en effet. Et pourquoi New York ? Parce qu'elle est américaine et qu'elle vivait là bas avec sa vraie famille ? Ce devait être ça, et elle devait en avoir le coeur net. Elle irait à New York.

Le trajet se termina dans une totale euphorie. Les gens s'en étaient écartés. Ils pensaient très certainement que c'était encore une de ces gamines junkie bourrée et droguée en plein délire. En tout cas, son visage déformé par trop d'émotions en même temps, c'était la seule explication plausible et intelligible lorsqu'on ne savait pas de quoi elle souffrait vraiment. Aucun taxi ne voulait s'arrêter pour la prendre, et c'était donc pied nus, chaussures à la main, qu'elle arriva devant son appartement. Mais aussi totalement épuisée. Alors qu'elle cherchait les clé de la porte d'entrée, elle s'écroula sur son perron. A bout de force, à bout de nerfs. A bout tout simplement. Pourquoi est-ce qu'elle devait vivre tout ça ? Alors qu'elle était si fragile dans sa petite tête. Katharina... Le plus grand mystère de toute une vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 25
Expérience : 17
Date d'inscription : 28/04/2014
MessageSujet: Re: Départ imminent. [PV PNJ]   Ven 25 Juil - 19:10


Départ imminent

Paine Quincy


La jeune femme se trouvait à environ trente mètres devant lui. Elle semblait encore plus agitée qu’à l’ordinaire. Il avait l’habitude de la voir au bord du délire, mais il avait dû se passer quelque chose d’important. Quelque chose qui l’avait réellement troublé. Mais elle n’avait pas à s’en faire, comme toujours, il était là pour veiller sur elle. Il l’avait toujours fait, depuis l’instant où ses yeux avaient rencontrés ceux de Kamiko. Mais, il n’avait jamais osé l’approcher... Il se souvenait de sa timidité de l’époque avec une légère honte. A cette pensée, il lâcha un soupir d’agacement. Les années passant, l’échéance de leur première discussion toujours retardée, le gouffre qui les séparaient n’avait fait que grandir, si bien qu’aujourd’hui il était venu à penser qu’il n’aurait jamais le plaisir de discuter avec la jeune femme. Enfin, ce n’était pas tout à fait vrai... Une fois, alors qu’il la suivait, elle s’était perdue et était venu par un heureux hasard lui demander son chemin. Tout bouleversé qu’il était, il eut un mal fou à lui indiquer le bon chemin.
 

Paine avait un jean foncé, un skinny et portait une veste de mi-saison. Les mains dans les poches, il  avançait lentement, comme s’il déambulait sans but. Mais c’était faux. Il en avait un, un très précis. Il était là pour veiller sur la jeune femme. Et vu la direction qu’elle prenait, elle rentrait chez elle. Là, il pourrait la laisser. Elle irait bien.

Quelques minutes plus tard, elle y était. Il s’arrêta chez le marchand de journaux, au coin de la rue, l’observant toujours du coin de l’œil. Voilà qui était étrange, pourquoi ne rentrait-elle pas ? Avait-elle oublié sa clé ? Ce n’était pas complètement impossible, puisque l’on parlait de Kamiko. Quelques instants plus tard, il la vit s’écrouler sur les marches du perron. Que se passait-il ? Il savait bien que quelque chose n’allait pas. Pourquoi avait-il cette envie démesurée de se précipiter vers la jeune pour la réconforter dans ses bras ? Il espérait qu’elle se relève toute seule, mais ce n’était visiblement pas le cas. La mâchoire de Paine se crispa. Reposant le journal qu’il faisait mine de lire, il se dirige vers la maison de Kamiko, vers cette frêle jeune femme.

Arrivé sur place, il hésita encore une fraction de seconde, avant de se mettre un pied sur la première marche du perron, tout en offrant une main à la jeune femme.

« - Mademoiselle ? Est-ce que tout va bien ? Je vous ai vu tomber, avez-vous besoin d’aide ? »
Sa voix n’avait pas tremblée, par chance. C’était la première fois qu’il faisait la démarche de s’adresser à elle. C’était...




Narja - Never Utopia


Dernière édition par PNJ le Mar 29 Juil - 12:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Alpha du Cercle
Messages : 165
Expérience : 93
Date d'inscription : 29/03/2014
Nom de l'avatar : Evangéline (Negima)
Présence : Présente
Localisation : Territoire de l'Est, Vienne

Feuille de personnage
Liens:
Doubles comptes:
MessageSujet: Re: Départ imminent. [PV PNJ]   Sam 26 Juil - 17:14

Tout était blanc. Du moins, elle était éblouie par la lumière ambiante. Dans sa tête, c'était vide. Elle n'arrivait plus à penser. Ou seulement aux petites étoiles qui scintillaient partout autour d'elle. Puis il y eu une voit. Il lui semblait la connaître. Ou pas. Après tout, elle n'avait plus la certitude de beaucoup de choses. Lentement, elle tourna la tête et son regard tomba sur une main tendue vers elle. Ses yeux bleus, légèrement vitreux, balayèrent alors les alentour pour voir à qui elle appartenait. Difficile pour elle de se concentrer, tout était flou, pailleté. Incompréhensible. 

Il y avait quelqu'un, là, qui lui avait parlé. Un homme, d'après la voix. Mais elle n'aurait pas pu dire qui. Elle ne savait pas si elle devait avoir peur, ou si elle devait lui faire confiance et prendre sa main. Quelque chose était bizarre. Quelque chose n'allait pas. Oui, il manquait quelque chose... Son esprit était maintenant remplit d'incertitude. Les secondes passaient, dans un silence un peu gênant pour elle. Bon, de toute façon, elle était en trop mal état pour se lever seule, et assise ou debout, l'homme pouvait l'agresser sans problèmes. Il lui fallait maintenant trouver la force de lever le bras, et de viser pour attraper la main tendue. Tu peux le faire ma pauvre Kamiko... s'encourageait-elle intérieurement.

Sa main était tremblante, son geste incertain. Ses cheveux blonds retombaient sur son visage, lui donnant un air à la fois chétif et fragile. Mais lorsque ses doigts longs et fins s'enroulèrent autour de ceux de l'homme, elle se sentait forte. C'est alors qu'elle comprit ce qui avait changé dés lors que la personne était arrivée. Tout était calme, surtout depuis que leurs corps étaient entrés en contact. Kath... Il n'y avait plus aucune once de sentiments étrangers à elle. Ce que tous les médicaments qu'elle avait alors ingéré depuis ces derniers mois n'avaient pu faire, ce simple contact l'avait fait. Elle n'y comprenait pas grand chose, encore une fois. La bouche entre ouverte, elle le fixait. Elle ne savait plus vraiment quoi dire. Ce vide la déroutait alors qu'elle l'avait tant souhaité. 

E-Excusez moi... Je crois que j'ai fais un malaise, rien de bien grave je pense. Mais ça devrait passer, je vous remercie... baragouinait-elle, avec un drôle d'accent européen. Si vous pouvez-juste m'aider à me relever... s'il vous plaît ? 

Son sac c'était étalé partout autour d'elle, mettant donc en avant toutes les affaires qu'il contenait, et notamment les clés. Elles étaient posée là, entre deux mini figurines de Miku, non loin d'une paire de lunettes 3D, d'une petite trousse de maquillage, et autres affaires totalement inutiles. Lorsqu'elle posa son autre main à terre afin de se relever, et qu'elle s'en rendit compte, ses joues jusque là assez pâles se tintèrent d'une bonne couleur rose. Encore un qui se moquerait-elle par rapport à ses passion d'otaku, ou de geek, selon les gens. Même si c'était chose habituelle pour elle, en cet instant, c'était plutôt gênant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 25
Expérience : 17
Date d'inscription : 28/04/2014
MessageSujet: Re: Départ imminent. [PV PNJ]   Lun 28 Juil - 22:35


Départ imminent

Paine Quincy


Elle était vraiment embrouillée. Il pouvait le voir. Ses magnifiques yeux bleus voyaient tout autre chose que ce que les siens pouvaient voir. Elle mit quelques secondes avant de se reconnecter. Il l’avait souvent vu faire de telles choses, mais ne s’y ferait probablement jamais. Elle semblait hésitante, presque inquiète. Il ne supportait pas de l’inquiéter à ce point là. Ce n’était pas ce qu’il souhaitant, vraiment pas. Mais lentement, difficilement, elle lui tendit à son tour la main. Ce premier contact avec Kamiko lui coupa le souffle. Un frisson électrique parcouru son corps depuis leurs mains liées. Cette sensation de bien-être, un peu comme lorsque l’on rentre à la maison, qu’il avait lorsqu’il observait la jeune femme était décuplée au centuple. Il avait l’impression qu’il avait enfin trouvé la place qui était la sienne dans ce monde bien trop étrange.
 

Il lui fallu quelques instants pour se remettre de ce premier choc. En fait, c’est Kamiko qui le rappela dans l’instant présent. S’il pouvait l’aider à ce relever ? La demande de la jeune femme l’amusa au point qu’il eu du mal à cacher le sourire qui se dessinait sur son visage. Pourquoi lui aurait-il tendu la main si ce n’était pas pour l’aider à se relever ? Ce qu’il fit donc sans effort. Elle était vraiment légère, presque trop légère même.

Une fois qu’elle fût de nouveau sur ses pieds, il eut un mal fou à lui lâcher la main. Maintenant qu’il avait connu cette sensation de bien être, il ne voulait plus jamais l’oublier. Mais il ne pouvait pas continuer à lui tenir la main sans raison. Qui ferait cela ? Paine se pencha pour ramasser les différents objets éparpillés sur le sol et les remettre dans le sac de Kamiko. Elle avait acheté pas mal de goodies, il sourit légèrement avant de se relever, le sac plein à la main. Il le tendit à la jeune femme avec un grand et chaleureux sourire.

« - Tenez, surtout n’oubliez pas votre sac, je suis sûr que vous tenez fort à ce qu’il contient. »


Narja - Never Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Alpha du Cercle
Messages : 165
Expérience : 93
Date d'inscription : 29/03/2014
Nom de l'avatar : Evangéline (Negima)
Présence : Présente
Localisation : Territoire de l'Est, Vienne

Feuille de personnage
Liens:
Doubles comptes:
MessageSujet: Re: Départ imminent. [PV PNJ]   Mar 29 Juil - 12:29

D'abord il y avait eu sa main. Puis son sourire. Est-ce que cet homme en voulait à sa vie pour la perturber autant ? En ces six ans de souvenirs, elle n'avait jamais vu de garçon avec une telle expression. Elle clignait des yeux et se relevait. Que ce soit à cause de son malaise, ou l'effet que cette personne produisait sur son être tout entier, sa tête lui tournait. C'était calme. Si calme qu'elle s'en perdait dans ses propres sentiments. C'était en cet instant qu'elle aurait préféré que Kath lui envoie quelques émotions solides afin qu'elle puisse reprendre consistance et ne pas paraître complètement débile devant lui. D'ailleurs, c'était la première fois qu'elle se sentait idiote face à quelqu'un. Peut-être que quelqu'un de normal se sent comme ça ? A l'aide, Kath... 

Comme si cette dernière avait répondu à son appel, lorsqu'elle lui lâcha la main un sentiment d'amusement prit part en elle, doucement. Kamiko se mit alors à sourire à cet homme alors qu'il ramassait ses affaires à terre. Mais ce n'était pas assez fort pour réprimer le sentiment de gêne qu'elle exprimait alors par ses yeux un peu plus mouillés et ses joues si rouges. Une main devant la bouche, elle voulait se cacher, descendre si pied sous terre. Si elle avait été dans un manga, elle aurait pu partir en courant, cheveux aux vents et la jupe relevée dans sa course. Elle voyait très bien l'image, et ça lui donnait des idées pour ses prochaines planches. 

M-Merci... Balbutiait-elle en lui prenant le sac des mains. C'est vrai que c'est assez... important. Euh... Elle ne savait pas quoi dire, complètement déroutée. 

La jeune blonde mit la main dans le sac noir - surmonté dans son verso d'un énorme logo Batman - et en sortit les clés. Sans se départir de son mélange d'amusement empli de gêne, elle ouvrit la porte. Elle n'avait pas envie de le quitter. Il fallait qu'elle trouve un moyen de le garder chez elle. Mais elle devait partir. Est-ce qu'elle partirait vraiment si elle avait enfin trouvé quelqu'un de bien pour elle ? Non, c'était insensé. Pourquoi est-ce qu'elle trouverait quelqu'un. Le sentiment de bien-être qu'elle ressentait à sa présence n'était peut-être pas réel pour l'homme dont elle ne connaissait même pas le nom. Pour la première fois depuis des mois, elle se sentait presque forte, comme si elle pouvait contrôler Kath. Elle ne pouvait définitivement pas le laisser partir maintenant.

Laissez moi vous offrir un verre, ou un café, pour vous remercier. Avait-elle lancé, sans même réfléchir, juste portée par Kath et ses émotions aléatoires. Les rougeurs de son visage gagnaient rapidement ses oreilles, et elle essayait de se cacher derrière ses mèches sauvages. S'il vous plaît... Si vous le pouvez... Enfin... Rajoutait-elle en attrapant son chat qui venait l'accueillir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 25
Expérience : 17
Date d'inscription : 28/04/2014
MessageSujet: Re: Départ imminent. [PV PNJ]   Mer 30 Juil - 10:36


Départ imminent

Paine Quincy


Elle avait vraiment l’air d’être de retour et cette simple petite chose l’empêchait de retirer le sourire gravé sur ses lèvres. D’une certaine façon, il était plus captivé  que jamais par cette jeune femme aux yeux d’un bleu si pur. Il l’observa ouvrir la porte en se demandant si ce moment qu’ils avaient enfin partagé était déjà révolu. Avait-elle ressentie la même chose que lui lorsqu’ils s’étaient touchés ? Il ne pouvait en être moins sûr, mais quelque soit la réponse, il ne pouvait que lui être reconnaissant. Même si elle ignorait ce qu’elle avait provoqué en lui. Depuis, les événements étranges de ces derniers mois et l’étrange capacité qu’il s’était découvert, il se sentait tellement bien en ce moment.
 

Il fût agréablement surpris lorsque Kamiko lui proposa de prendre un café en sa compagnie. De ce qu’il savait d’elle – autant dire quasiment tout – ce n’était pas là chose courante pour la jeune femme. Son sourire ne s’en fit que s’agrandir. Il était heureux, pour la première fois, il comprenait vraiment toutes les implications de ce sentiment. Ce matin avait-il était un matin différent ? Pouvait-il savoir ce qui allait alors se produire ? Paine parlait de sa voix grave, mais douce et chaleureuse.

« - Si vous êtes sûre que cela ne vous dérange pas, j’accepte volontiers votre invitation. »
Soulagé de ne pas avoir à la quitter, il pencha légèrement la tête de côté, souriant encore plus intensément – si c’était possible – à Kamiko. Il l’observa un moment câliner le chat. Elle était si chaleureuse. Il ne voulait plus la quitter. Jamais ! Il était à elle et elle à lui, il ne pouvait être plus sûr de quelque chose en ce monde qu’il comprenait de moins en moins. C’est sur pensée, qu’il suivit Kamiko à l’intérieur de sa demeure.



Narja - Never Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Alpha du Cercle
Messages : 165
Expérience : 93
Date d'inscription : 29/03/2014
Nom de l'avatar : Evangéline (Negima)
Présence : Présente
Localisation : Territoire de l'Est, Vienne

Feuille de personnage
Liens:
Doubles comptes:
MessageSujet: Re: Départ imminent. [PV PNJ]   Mer 30 Juil - 18:30

Son appartement était une véritable mine d'or. Alors qu'elle rentrait chez elle suivie de l'homme, elle redécouvrait son beau bordel. Si l'appartement était propre, il n'était pas pour autant rangé. L'entrée était la seule pièce épargnée par ce rangement digne d'une oeuvre d'art contemporain. Quelques pas plus tard, ils entraient dans le salon. La plus grande pièce mais aussi la plus remplie. Livres, jeux, goodies, posters, c'était une vraie caverne d'Ali baba. En cet instant, elle paniquait, triturant ses mains en un geste nerveux. 

Ne... N'hésitez pas à tout pousser pour vous installer... lui dit-elle en poussant justement une pile de papiers du canapé. Que voulez-vous donc boire ? 

Rapidement, elle dégageait la table, enlevant des livres cette fois-ci. Le siamois quant à lui trônait fièrement aux côtés de la figurine de black rock shooter, remuant doucement sa queue. Autour d'elle, il y avait ses étagères remplies, ses bibliothèques remplies. Il y avait là une fortune, mais le moindre objet, avec encore plus de valeur. C'était là son monde, celui qu'elle s'était créé afin d'échapper à Kath, à cette personnalité qui envahissait habituellement toujours ses pensées. Elle se demandait d'ailleurs pourquoi avec cet homme, cette dernière se laissait désirer.

vous voulez aussi manger quelque chose... Ou... elle ne savait pas quoi lui dire. Après un soupire elle se retourna finalement vers lui. Je m'appelle Kamiko. Kamiko Sasori. Et ... Et vous ?

Sa voix était faible, un peu tremblante. Lorsqu'elle avait posé les yeux sur le corps de celui qu'elle avait invité chez elle - sans même se demander s'il n'était pas un pervers ou un tueur en série ce qui la choquait maintenant - elle avait été comme perturbée, comme défaillante. C'était le malaise. Rien d'autre. Kath qui la fatiguait tellement qu'elle n'avait plus la force de... Et son sourire... Il est comme... Et la voilà qui partait dans ses rêveries comme si elle était au beau milieu d'un manga à l'eau de rose. Et là, il va m'avouer qu'il m'aime depuis longtemps, et va m'embrasser dans un baiser empli de sentiments et de...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 25
Expérience : 17
Date d'inscription : 28/04/2014
MessageSujet: Re: Départ imminent. [PV PNJ]   Jeu 7 Aoû - 0:11


Départ imminent

Paine Quincy


Paine suivit la jeune femme à l’intérieur de sa demeure. Il était légèrement anxieux. Légèrement ? Totalement paniqué serait plus approprié. C’était la première fois qu’il allait voir l’intérieur de la maisonnée de Kamiko. C’était si... imprévisible, qu’il était complètement pris de court. Etrangement, il ne fût nullement surpris de l’état des quartiers de la jeune femme. Ils étaient à son image. Il ne pût réprimer un sourire malgré le malaise qu’il ressentait d’une telle proximité avec celle qui avait si longtemps obsédé ses pensées. Du bout du doigt, il parcouru le contour d’une des figures posées sur l’une des nombreuses étagères alors que Kamiko déplaçait des piles de documents. Ne pas la regarder directement l’aidait, il arrivait peu à peu à reprendre son calme.
 
Lorsqu’elle lui demanda ce qu’il voulait boire, il se retourna et commença à réfléchir à toute vitesse. En fait, il n’avait aucune envie de boire quelque chose. Il voulait juste passer du temps avec elle – même s’il était totalement terrifié par l’idée même. Ne l’avait-elle pas invité à boire un café ? Alors un café se sera !
« - Un café, si vous en avait, se sera parfait. »
Elle avait aussi peu à l’aise que lui. A vrai dire, il était pour elle un parfait inconnu. L’inverse n’était cependant pas totalement vrai. Il voulait la connaître mieux, beaucoup mieux, mais il savait pertinemment que cela ne se ferait pas en un jour. Quoique tout semblait être possible en cette merveilleuse journée ! Il se détendit un peu et son sourire se fit plus naturel. Poussant à son tour une pile de livre, il s’assit sur le canapé.
« - Ravi de faire votre connaissance Kamiko. Moi c’est Paine Quincy. Je vous remercie de m’inviter ainsi chez vous. Le café se sera parfait, vraiment.»
Paine sourit de plus belle, penchant légèrement la tête de côté ce qui avait pour effet de lui donner un air légèrement enfantin, ne cachant plus sa joie d’être avec elle.


Narja - Never Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Alpha du Cercle
Messages : 165
Expérience : 93
Date d'inscription : 29/03/2014
Nom de l'avatar : Evangéline (Negima)
Présence : Présente
Localisation : Territoire de l'Est, Vienne

Feuille de personnage
Liens:
Doubles comptes:
MessageSujet: Re: Départ imminent. [PV PNJ]   Sam 9 Aoû - 12:14

D'accord...

C'était la seule chose qu'elle avait pu dire avant de se rendre dans le petit coin qui lui servait de kitchenette. Du café, bien entendu qu'elle en avait. Paradoxalement, elle ne buvait pas de café, et elle ne voulait jamais y toucher. Ce n'était pas contre sa religion, mais plutôt contre ses principes les plus profonds. Elle ne voyait ça que comme une dope, une drogue, dont ces parents étaient accro. La jeune fille qui refusait de tolérer que ce soit alcool ou drogue, voulait éviter cette substance noirâtre avec force et passion. Pourquoi en avait-elle donc, alors ? Tout simplement au cas où ses chers parents viendraient lui rendre visite dans son appartement. Ce qui, évidemment, n'était encore jamais arrivé depuis qu'elle avait prit son indépendance. En réalité, elle ne les avait plus revus depuis lors. Mais l'espoir faisait vivre, et elle pensait qu'ils pouvaient encore passer la voir.

Rapidement, elle prit donc une dosette, la mit dans la machine, et elle la mit en route. Ce n'était plus qu'une question de minutes avant de retourner près de lui. La jeune fille tentait un regard par dessus son épaule. Il semblait heureux. Oui, tout simplement heureux. D'être là ? Pourquoi serait-il aussi heureux d'être là ? En tout cas, son sourire... Ce sourire... Bobom. Bobom. Bobom. CHUT. Je suis sûr que c'est toi, Kath, qui veut me faire peur. Arrête et aide moi au lieux de m'embêter. grondait-elle intérieurement face à ces activités physique dérangeantes. Une minute plus tard, elle revenait vers Paine, la tasse fumante à la main. Elle posa cette dernière dans un coin libre de la table basse.

Voilà votre café... murmurait-elle dans la direction de l'homme. Puis elle repartit dans sa minuscule cuisine et revint aussi vite qu'elle n'était partie. Et voilà le lait et le sucre, avec la cuillère, si vous en voulez. ajouta-t-elle, toujours à voix basse, en posant les affaires là où elle le pouvait. Je suis vraiment navrée du désordre... Si j'avais su que quelqu'un entrerait aujourd'hui, j'aurai rangé l'appartement et...

Alors qu'elle s'excusait platement pour toute cette histoire, elle rangeait la table basse, enlevant les piles de papier où elle avait griffonné quelques planches pour les poser sur le bureau - seul endroit rangé jusqu'alors. Une fois la table basse désencombrée, elle se dirigea vers le canapé pour y enlever les livre qu'il restait. La proximité qu'il y avait entre eux, alors qu'elle n'était qu'à une ou deux dizaines de centimètres de lui, la perturbait. Elle ressentait à la fois une honte immense, énormément de gêne, mais aussi un bien-être et une joie indicible. Kath essayait-elle de l'apaiser ? Ce n'était pas assez en tout cas. C'était si calme, dans sa tête, dans ses idées. Si seulement elle pouvait le toucher pour retrouver une nouvelle fois la sensation d'être maîtresse de son corps... Son visage rougissait à cette idée. Elle ne savait plus si elle devait invoquer Kath, ou la virer encore. Il restait quelques papiers à côté de lui qu'elle s'empressait de ramasser.

Je suis vraiment, vraiment, désolée de ce bazar. Je vais faire le ménage plus souvent, comme ça lorsque vous reviendrez sans que ce ne soit prévu, ce sera rangé et vous aurez plus d'espace. Dit-elle, avant de se rendre compte de ce qu'elle venait de dire. Enfin... Ce n'est pas dit que vous reviendrez... Vous faites comme vous voulez après tout, je n'ai pas à vous dire de revenir. Enfin... Accroupie à côté de lui, des livres et des papiers plein les mains, elle s'embourbait toute seule.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 25
Expérience : 17
Date d'inscription : 28/04/2014
MessageSujet: Re: Départ imminent. [PV PNJ]   Dim 10 Aoû - 14:28


Départ imminent

Paine Quincy


 
Le jeune homme observait Kamiko pendant qu’elle lui préparait du café. D’une certaine façon, elle semblait soulagée d’avoir mis un peu de distance entre eux et cette pensée faisait sourire Paine. Etrangement. Quelques minutes plus tard, elle revint avec une tasse fumante de café. C’était visiblement la sienne. Il lui sourit gentiment en la remerciant lorsqu’elle lui apporta le sucre et le lait – bien que ce soit inutile. Il continua à l’observer alors qu’elle tentait de mettre de l’ordre dans le vortex entropique de son appartement, tout en s’excusant. Le sourire de Paine s’étira encore.
« - Ne vous en faîtes pas, c’est moi qui me suis imposé. Et puis... j’aime bien votre appartement. »
Il avait ponctué cette dernière phrase d’un clin d’œil. Il prit une gorgée de son café, oubliant à moitié qu’il était encore très chaud. WOUAAAAA ! Il ne put s’empêcher de faire une grimace. Il venait de se brûler la langue et ce café était plus que corsé. Elle ne plaisantait pas lorsqu’elle faisait du café ! Paine ne pût s’empêcher de toussoter. S’il avait voulu avoir l’air cool, c’était visiblement raté.
Quand il eut reprit contenance, Kamiko se trouvait proche – très proche – de lui sur le canapé. Il en eût le souffle coupé quelques secondes, l’observant avec admiration et... désir. Paine ne pût retenir un rire enfantin lorsque la belle jeune femme l’invita plus ou moins, complètement embrumée, à revenir. Il se pencha vers Kamiko, fixant l’azur de ses yeux. Lentement et avec tendresse il approcha sa main de son visage, enlevant délicatement un cil posé sur sa joue du bout du pouce. Prenant ce visage dans sa main, il fût de nouveau traversé par un frisson électrique. Un éclair qui lui faisait le plus grand bien. Il resta ainsi quelques instants avant de se décider à parler, complètement suspendu dans le moment.
« - Ainsi, Kamiko, tu ne te souviens vraiment pas de moi ? Se pourrait-il que tu ne m’ais même jamais remarqué ? »
Sa voix était triste et grave. Ses traits s’étaient fermés.


Narja - Never Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Alpha du Cercle
Messages : 165
Expérience : 93
Date d'inscription : 29/03/2014
Nom de l'avatar : Evangéline (Negima)
Présence : Présente
Localisation : Territoire de l'Est, Vienne

Feuille de personnage
Liens:
Doubles comptes:
MessageSujet: Re: Départ imminent. [PV PNJ]   Dim 10 Aoû - 17:36

Sa... Ses doigts contre ma joue... D'une grande perspicacité, elle n'avait que ça en tête. La chaleur de la paume de sa main, la douceur de ses doigts. Son pouce qui effleurait sa joue en une caresse aérienne. Puis il y avait le calme. Comme un souffle de vie, comme le soleil après la tempête. Un jour sans vent après un ouragan. La jeune fille soutenait son regard, plongeant corps et âme dans ses deux orbes grises. Alors qu'il avait complètement posé sa main sur elle, elle suivait son mouvement. Sans vraiment s'en rendre compte, elle avait penché la tête sur le côté afin d'approfondir ce contact qu'elle avait invoqué en silence quelques instants plus tôt. Mais toutes les bonnes choses ayant une fin, le visage de cet homme mystérieux changea, et les mots qu'il prononça la firent descendre de son petit nuage.

Se souvenir de lui ? L'avoir remarqué ? Encore un qui voulait faire appel à sa capacité de mémoire qui jusque là lui faisait défaut. Cependant, comme si la main qui était posée sur elle lui permettait enfin d'entre-ouvrir cette porte, elle pu parvenir à quelques images. Une migraine envahissait de plus en plus sa boite crânienne à mesure qu'elle essayait de comprendre. Les mots d'Alexander la nuit dernière lui revinrent petit à petit. Elle devait discuter avec quelqu'un... Avec... Paine ? Ce Paine ? L'homme qui avait alors hanté son rêve avait prédit leur rencontre ? Ou peut-être qu'effectivement ils se connaissaient depuis plus longtemps qu'elle ne le pensait elle-même.

Une de ses mains vint se poser sur celle de l'homme, comme pour l'empêcher de la retirer. L'autre main était posée sur sa propre tête, et la demoiselle se massait la tempe pour essayer de pouvoir réfléchir. Sans jamais décrocher ses yeux de ceux de l'homme, les sourcils froncés, elle essayait. Elle y mettait toute sa force. Et juste quand elle allait renoncer à connaître la vérité, elle vit le visage d'un petit garçon, et d'un autre. Les deux jouaient ensemble malgré leur écart d'âge. Le premier avait les cheveux bruns, les yeux bleus. Le second était un petit blondinet aux yeux gris. Puis elle vit un jeune garçon qui la regardait de loin avec ce même regard. Puis encore un adolescent qui semblait l'épier, qui semblait la suivre de loin. Au lycée aussi. Même à la faculté. Depuis toujours, il y avait quelque part dans chacun de ses souvenirs ce regard perçant. Un élan de panique prit place en elle.

Est-ce que... vous... êtes un stalker ? Vous me suivez partout. Je me souviens de vous. Murmurait-elle, les yeux écarquillés.

C'était la seule chose qui lui était venu à l'esprit quant à Paine. Alexander. New York. Elle devait y allait. Elle avait faillit oublier la raison pour laquelle elle était revenue à son appartement - autre que pour s'occuper de son petit chat adoré qu'elle aimait tant. En cet instant, elle était mêlée entre la peur de cet homme, mais dans un autre sens, elle avait confiance en lui. Et c'était la raison pour laquelle elle gardait sa main fermement contre son visage. Elle avait envie de croire en lui, elle avait envie de pouvoir enfin se reposer sur quelqu'un. La folie l'avait plongé dans une grande solitude, et jusqu'à cet instant, elle n'avait jamais pu reprendre le contrôle de sa vie, penser pour elle-même.

C'est si calme, si apaisant... murmurait-elle, fermant les yeux. Vous ne pouvez pas être dangereux. Si vous me disiez le contraire, je ne le croirais pas. Comment quelqu'un de mauvais pourrait calmer tant de maux alors que rien jusque là ne fonctionnait... Votre main sur moi fait taire toutes ces voix, toutes ces couleurs. C'est un miracle. Je suis enfin moi, si toutefois je suis capable de savoir qui je suis. Lorsqu'elle les rouvrit, une étincelle d'assurance brillait dans son regard. Mais qui que vous soyez... Je crois que nous ne nous reverrons plus. Je vais partir loin d'ici. Je suis revenue chez moi prendre des affaires.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Départ imminent. [PV PNJ]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Départ imminent. [PV PNJ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Enfin.... : Passage en Free to Play « imminent » en Europe
» Vraie Raison du Départ de Batista
» Départ non réfléchi et vite regrété.
» Patrimoine de Coupvray: Part de Brie
» Un triste départ ... pour toute la communauté du forum RPG Soul Eater

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Extraordinary Special Agency :: RP terminés / abandonnés-